Les Toulousains de Toulouse et Amis du Vieux Toulouse
Hôtel Dumay, 7 rue du May
31000 TOULOUSE
Tél. : 05 62 27 11 50    Mèl. :
toulousains.de.toulouse@wanadoo.fr

Créée le 9 décembre 1904 dans le cadre de la loi du 1er juillet 1901, notre association a été reconnue d’utilité publique par décret du 10 juin 1927, et compte actuellement près de 1500 adhérents. Elle souhaite se définir comme un conservatoire de l’âme, de l’esprit et du passé de Toulouse et de sa région et a pour objectif la protection et la promotion de ce patrimoine.

L’association publie une revue mensuelle L’AUTA, gère le musée du Vieux-Toulouse, développe un important fond d’archives d’histoire locale et une bibliothèque d’ouvrages de régionalisme, souvent consultés par les chercheurs.
Elle attribue tous les ans des prix pour des travaux scientifiques concernant Toulouse et sa région et une médaille récompensant une restauration de qualité.

Elle organise, pour ses adhérents, au moins une fois par mois, des visites commentées de monuments (châteaux, églises etc..) ou d’expositions et une fois par an une sortie d’une journée dans la région Midi-Pyrénées ou au-delà.  
Elle programme tous les mois, sauf en été, des conférences à l’hôtel Dumay.

Lundi 20 février

Conférence : Georges Mailhos, « Et ainsi de suite... »
Rendez vous à 17 heures à l’Hôtel Dumay

 

Présentation par Pierre Cadars de l’ouvrage «Et ainsi de suite...» qui vient de paraître aux éditions Privat. Dans ce livre publié à titre posthume, Georges Mailhos (1932 - 2016) qui, entre autres engagements, occupa les fonctions de Président de l’Université de Toulouse-Le Mirail, puis de Secrétaire perpétuel de l’Académie des Jeux floraux, avait réuni les textes de plusieurs de ses conférences (autour, en particulier, de Proust, Char, Mauriac, Loti, Cabanis...). S’y ajoutent de larges extraits de ses souvenirs de famille (« Fragments d’une histoire de ma famille à l’usage de mes descendants »), qui révèlent des aspects plus secrets de son éminente personnalité.

Lundi 27 février

conférence : Les arts dans le royaume wisigothique de Toulouse, du début du Ve siècle au début du suivant
Rendez-vous à 17 heures à l’hôtel Dumay
par M. Daniel Cazes

Toulouse a été la capitale d'un État une seule fois dans sa longue histoire, au Ve siècle, lorsqu'elle vit résider dans ses murs antiques plusieurs rois wisigoths, dont le pouvoir s'étendait sur une grande partie du sud de l'actuelle France et un non moins important territoire de la péninsule Ibérique. Pour diverses raisons, le souvenir de cette période s'est plus qu'estompé dans la ville actuelle, qui n'a pas su conserver les importants vestiges de monuments de cette époque: dans l'enceinte de l'ancien hôpital Larrey (actuelle place de Bologne), au nord de l'ancienne église Saint-Pierre des Cuisines et peut-être à la Daurade. Il est nécessaire de se lancer dans une enquête difficile pour connaître l'état des arts développés sous ces règnes, à Toulouse même, mais aussi dans tout ce mystérieux royaume dont les Pyrénées constituaient l'épine dorsale. Quelques indices montrent qu'en ce temps et ces lieux le monde romain se transformait peu à peu, certains habitants gardant la nostalgie de l'art du prestigieux empire d'Occident qui sombrait alors, d'autres se projetant vers des architectures, des images et des décors nouveaux, qui imprégneront parfois durablement le moyen-âge méridional et hispanique.

Rejoignez-nous

  • pour 1 an : 37 € (pour 10 numéros) - Le numéro : 5 €
  • Pour les sociétaires : cotisation 18 € + abonnement 19 € = 37 €
  • Adhésions sans abonnement à L'Auta : 23 €
  • Adhésions pour les étudiants avec abonnement à L'Auta : 22 €

Venir au musée

Hôtel Dumay

Le musée du vieux Toulouse
7 rue du May, 31000 Toulouse


Ouvert du 3 avril au 10 novembre 2017

Ouverture toute l'année sur rendez-vous pour les groupes et les scolaires
Fermé les dimanches et jours fériés.
Visite guidée les mercredis et les vendredis à 15 h sans supplément.

En savoir plus...

Partenaires

Conseil Général de la Haute Garonne Mairie de Toulouse